Eric Sport Passion
Eric Sport Passion

Rallye du bassin annonéen 2019

Nous nous présentons ce vendredi 26 Avril au parc de la Lombardière pour passer les vérifications vers 14h, histoire de prendre la température (notre convocation est à 15h28). Tout se présente plutôt bien (eh oui, on avait pris l'habitude de toujours avoir un problème de dernière minute !!!). Seul hombre au tableau: le ciel ! Le temps de passer aux vérifications administratives, une petite averse de grêle (de tout petit grêlons) tombe sur le parc. Nous passons les vérifications techniques et la Clio rejoint le parc fermé.

Samedi 27 Avril

Première assistance 20 mn : Pas grand chose à faire si ce n'est de choisir la monte de pneus. Et là...C'est très humide (il a plu dans la nuit) mais il ne pleut plus. Alors choix cornélien "slick" ou "pluie" ??? La probabilité que les routes s'assèchent au fil du passage des voitures est forte, nous choisissons donc les slicks.

ES 1 – Talencieux (12 km) : La spéciale étant très piégeuse du moins sur toute sa première partie sur le sec, nous allons donc assurer pour faire mieux que l'année dernière car nous avions abandonné au départ (cardan cassé) ! Après avoir tiré le « câble » dans les 2 épingles avant le village de Thorenc pour s'amuser, nous arrivons tranquillement à l'épingle d'Andance ou je me rate (petite perte de temps). La remontée sur Talencieux se passe relativement bien si ce n'est avant l'entrée du village sur un double droite normalement « à fond », la voiture glisse du à une vitesse trop importante sur la route glissante (grosse frayeur sans conséquence, nous avons quand même vu le talus de près!). La redescente sur Sarras se fera donc en toute sécurité. Le temps est mauvais mais 1er objectif atteint : nous avons finis la première spéciale ! Et confirmation : les slicks sur le mouillé, c'est vraiment pas cool du tout. Résultat ;10'51''1. Mais comme l'année dernière dans les mêmes conditions au rallye du pays du gier, nous n'avons pas vraiment pris de plaisir.

ES 2 – La Cance (13,2 km) : Nous nous présentons donc au départ de la spéciale que nous connaissons le mieux. La route est encore bien humide au départ et nous sommes toujours en slicks....Départ prudent, donc .Cependant, plus nous avançons dans la spéciale, plus le revêtement semble être de plus en plus sec et la voiture prend de plus en plus de grip. Nous augmentons donc le rythme même si la radio nous lâche. Nous croisons une spectatrice inhabituelle au bord de la route, une chèvre qui visiblement n'a respecté les règles de sécurité !!! Le temps est très moyen mais c'était plus sympa que dans la 1ere. Résultat : 11'01''9.

ES 3 – Le Fayet (10,9 km) : Nous avons donc du grip, le choix de pneu était donc bon pour ce tour. Mais nous n'avons plus de radio, il va falloir être prudent sur le début de la spéciale qui peut s'avérer piégeux. Nous démarrons tranquillement jusqu'au village de Vinzieux, et nous élevons la cadence après la sortie du village. Et finalement, nous sommes très satisfait de notre prestation, ça à « envoyer » sur la dernière partie. Le temps reste moyen mais nous nous sommes plus amusé ! Résultat : 7'56''8. 1er tour bouclé.

Regroupement 2h + 2e assistance 30 mn

Après avoir franchi le podium et posé la voiture au parc fermé, nous nous dirigeons vers le parc d'assistance qui se trouve à proximité. Le temps de se restaurer avec notre équipe, une question se repose naturellement : on met quoi comme pneus pour le 2e tour ? Le ciel est chargé mais pas de pluie annoncée avant la fin de l'après midi...Les routes sont apparemment sèches mais vont-elles le rester ? Nous décidons de rester en slicks.

ES 4 – Talencieux (12 km) : C'est parti pour le 2e tour en slicks sur le sec même si le trajet jusqu'à l'épingle d'Andance reste compliqué. Nous avons retrouvé la radio. La voiture a beaucoup de grip et nous adoptons un rythme soutenu mais pas de prise de risque. C'est plaisant .Pas grand chose à rajouter, nous relions l'arrivée avec un temps moyen mais 1 mn 14 s de moins que le 1er passage. Résultat :9'37''6. C'est quand même mieux les slicks sur le sec !!!

ES 5 – La Cance (13,2 km) : La Cance sur le sec en slicks avec la radio, ça devrait être plus sympa ! Effectivement la spéciale se déroule tranquillement avec un rythme soutenu avec de la marge malgré tout. Nous sommes assez content de nous. Le temps est moyen mais 19s de mieux que le matin, c'est bien ! Résultat 10'42''9. Satisfaisant.

ES 6 – Le Fayet (10,9 km) : Une surprise nous attends sur le parcours de liaison nous menant de la Cance au Fayet : la pluie ! Grosse averse au départ du Fayet, la route est détrempée et nous sommes en slicks...PRUDENCE est donc le mot d'ordre. Nous allons rouler tranquillement pour rester sur la route et essayer de rallier l'arrivée sans bobo. Rien à signaler pour ce passage à part un petit câblage pour les spectateurs à l'épingle de Félines. Cependant je maîtrise mieux la conduite sur des « œufs » imposée par la météo. Le temps est limite catastrophique (1 mn 04s de plus que le matin) !!! Enfin seul élément de satisfaction, nous avons bouclé le 2e tour. Résultat : 9'00''2.

Assistance n°3 – 30 mn

Passage sur le podium et retour au parc fermé. Et une question devenue récurrente se pose à l'assistance : on met quoi comme pneus pour le 3e tour ? La pluie s'est arrêté mais reste menaçante. La météo annonce une grosse averse pour 21h00. Que faire ??? La route va-t-elle sécher ? Nous prenons la décision de chausser les pluie car les routes sont quand même bien trempées.

ES 7 – Talencieux (12 km) : Remake de la 1ere spéciale du jour, sous la pluie mais cette fois avec des pneus pluie  mais de nouveau la radio ne fonctionne plus ! Départ prudent mais au fil des kilomètres, je trouve que nous avons quand même du grip et j'augmente naturellement le rythme surtout après l'épingle d'Andance. Nous rattrapons la voiture partie devant nous dès l'attaque de la descente sur Sarras et nous la dépassons rapidement : une première pour moi en rallye ! Ça a donc finalement bien roulé. Le temps est moyen mais mieux que ce que je pensait (27s de moins que le passage du matin sur le mouillé). Résultat : 10'24''1.

ES 8 – La Cance (13,2 km) : La Cance sans radio sous la pluie, c'est pas génial. Nous partons quand même avec l'envie d'attaquer un peu. La voiture a pas mal de grip malgré le revêtement bien humide et le rythme est bon. Florent aura besoin de pastilles pour la gorge ce soir ! Nous rattrapons encore le concurrent parti 1 mn devant juste à l'arrivée (heureusement car il est quasiment impossible de doubler dans la spéciale). Agréable surprise à l'arrivée : 52e temps scratch, c'est la première fois que nous rentrons dans les 60 premiers ! Un temps de seulement 4s de plus que le passage du matin. Résultat 11'05''3. Heureux !

ES 9 – Le Fayet (10,9 km) : Fort de notre temps dans la Cance et du fait que nous sommes au départ de la dernière spéciale du rallye (encore une première pour nous !), nous allons essayer d'adopter un rythme soutenu. Départ tranquille, le grip est très bon puis nous élevons la cadence crescendo ! Un passage au « câble » dans l'épingle de Félines et nous rattrapons le concurrent devant nous avant l'épingle du Fayet. Malheureusement il ne nous voit pas tout de suite, ce qui nous fait perdre un peu de temps mais il nous laisse passer environ 1 km plus loin. Le temps reste assez bon : 53e au scratch. Résultat : 8'28''8. Grosse satisfaction, nous avons finit le 3e tour !

Retour au parc fermé

La joie se lit sur nos visage lorsque nous passons le podium d'arrivée avant de poser la voiture au parc fermé. Nous terminons brillamment le rallye du bassin annonéen pour la première fois et nous allons assister à la remise des prix. Une coupe récompense notre agréable journée malgré une météo capricieuse et une radio récalcitrante. Notre classement final est une belle 64e place pour 126 engagés et une 8e place en F2014 pour 18 engagés. C'est un bon résultat pour notre modeste équipage. Toute l'équipe d'Eric Sport Passion est donc très satisfaite de ce week-end de course. Un très grand merci à notre assistance (David, Jérôme, Sébastien, Mathias et Pierre), à nos supporters et supportrices (Sophie, Aurélie, Lilian, Alexis, Claudette, Mélanie, Angélina et Gabriel), à nos sponsors (Reverchon Sport, Autopole, Clinic auto, AGS, L'empreinte de la pièce, Garage Milamant, Groupama et Opshum) et à notre fan n°1 : Laurence. Encore MERCI A TOUS.

Rallye des collines ardéchoises 2018

C'est avec une joie non dissimulée que nous nous présentons au départ de ce 9e rallye des collines ardéchoises avec comme objectif de se faire plaisir et de finir, bien sur ! Les vérifications administratives et techniques passées, la Clio n°33 va dormir au parc fermé ce vendredi soir. Ce rallye propose 3 tours de 2 spéciales (8 et 4 km) soit 36,9 km de chronos. Nous nous présentons ce samedi au départ de l'ES 1 qui est très technique avec l'intention de rouler avec un rythme soutenu. Comme les routes sont sèches et que je commence à bien maîtriser la voiture, nous adoptons d'emblée un rythme très rapide. L'ES 2 est courte mais plus rapide donc nous roulons assez fort avec à l'arrivée du 1er tour 2 bon temps et nous avons pris du plaisir ! Nous enchaînons le 2e tour avec logiquement (pour un cerveau de pilote compétiteur !) l'intention d'améliorer. Mais dans l'ES3, début de spéciale prudent car un concurrent a laissé de l'huile de boite sur les premiers mètres et la route est plus sale (due au passage des voitures). Pas d'amélioration du chrono sur le 2e tour (5s de plus dans l'ES3 que dans ES1 et 1s de plus dans l'ES4 que dans l'ES2). Rien d'important à signaler si ce n'est que nous nous sommes encore bien amusé. Il est clair que d'un commun accord avec Florent, nous avons décidé d'attaquer sur le 3e tour. Nous partons donc à fond dès le début de l'ES5 et malgré une grosse chaleur (et 2 petites!!!), nous faisons notre meilleur temps avec un chrono de 5s de moins qu'au premier passage. Contrairement à d'habitude, nous n'assurerons pas dans la dernière spéciale. Mais nous réalisons le même temps dans l'ES6 que l'ES4 (au dixième près!). Résultat : passage sur le podium d'arrivée à Plats (3e rallye terminé sur 4 cette saison) avec une 56e place au scratch pour 97 partants. Un très beau bilan pour notre modeste équipe pour un week-end qui finit donc avec un magnifique trophée et la banane !

Merci à notre assistance de choc (Jéjé et David), à nos spectateurs (et spectatrices!) notamment à Pauline (la cocopopilote!), à Santiago et surtout à notre supportrice n°1, Laurence.

Une vidéo de nos passage disponible dans la rubrique photos et vidéos.

Un pilote et un président très heureux !!!

Rallye du Forez 2018

Après notre épisode catastrophique du rallye du bassin annonéen, nous nous rendons à Andrézieux-Bouthéon avec une voiture qui a donc triangle droit, rotules de direction, moyeux, roulements et cardans neufs. Un premier merci au garage Milamant qui nous a réglé le parallélisme.

Vérifications : Tout est Ok, nous laissons la voiture pour la nuit.

Assistance : Vérifications et contôles d'usage. 

ES1  (Lézigneux-Chazelles s/Lavieu – 11 km) : On va attaquer les choses sérieuses ! On prend le départ de cette 1e spéciale. Pas de bruit suspect, pas de problème de dernière minute, la radio fonctionne normalement... Vous l'avez compris, j'ai tellement l'habitude d'avoir un soucis au départ que je suis concentré sur autre chose que la conduite !!! Départ prudent donc. Tout ce passe bien, on est parti doucement et on monte en puissance tout au long de la spéciale. Rien de plus à ajouter, on est assez satisfait de finir ce chrono. On a fait mieux qu'à Annonay !!! Temps 7'55' (moyen).

ES2 (St Jean Soleymieux – Estivareilles – 19,2 km) : On démarre normalement afin de chauffer les pneus, début tranquille. Et puis alors que se profile un gauche à fond après 200 m de ligne droite, j'arrive sur une épingle droite ??? On a zapper un morceau de spéciale pendant les reconnaissances ! C'est donc parti pour un longue partie « à vue ! » . Un beau câblage dans un virage à 90°avant de récupérer les notes. C'était long et beaucoup de temps perdu. Cela aura permis de bien chauffer les pneus. Un passage chaud à la chicane ou Florent a vu la botte de paille de très près ! La fin du parcours est très très rapide avec des passages en fond de 4e soit un bon 140-150 km/h dans les enchaînements droite-gauche. Temps 13'15'' (pas terrible).

ES 3 (Andrézieux – 4 km) : C'est un enchaînement de ligne droite assorti de chicanes et de virage à l'équerre (accélération-frein-accélération-frein). Cela se déroule très bien et on s'est quand même amusé ! Temps 2'54''. Retour au parc fermé.

Assistance : Vérifications et contôles d'usage. Pas de soucis. On refait le plein.

ES 4(Andrézieux – 4 km) : On a décidé d'attaquer pour ce 2e tour afin de prendre du plaisir. Et cela se passe très bien sur cette boucle de 4 km. Temps 2'50. Pas mal, amélioration de 4s soit une seconde au kilomètre. Content !

ES 5  (Lézigneux-Chazelles s/Lavieu – 11 km) : On part donc fort dès le début, peut être un peu trop puisque je fais un tête à queue (pneus froids) dès le début de la spéciale ! Mais, une fois les pneus chauds, on envoie ! Quelques chaleurs et quelques petites erreurs plus tard (qui nous font perdre 20 à 30 s), on fait un temps de 7 '53'' soit 2 s de moins qu'au premier passage, preuve que l'on a quand même bien roulé. En tout cas, on s'est fait plaisir !

ES6 (St Jean Soleymieux – Estivareilles – 19,2 km) : Compte tenu que l'on va avoir toute une parti « à vue » (ou presque, Florent a récupérer les notes d'un autre concurrent), on va attaquer sur le morceau reconnu. Encore quelques petites erreurs avec notamment un début de tête à queue bien récupéré (cf vidéo!), un passage à la chicane plus que limite (un rétro de perdu!) et un final vraiment très très rapide . Temps 13'16'' (1s de plus que ES2). Retour au parc fermé

Assistance : Vérifications et contôles d'usage. Un petit peu de jeu sur le roulement de roue à l'arrière gauche, mais rien d'inquiétant. On refait le plein.

ES 7 (Andrézieux – 4 km) : On veut faire mieux que les 2'50 du 2e tour. Et cela ne se passe très bien, le pilote n'a pas été très bon (il faut le reconnaitre) Temps 2'55. 

ES 8  (Lézigneux-Chazelles s/Lavieu – 11 km) : Dernière spéciale de jour, il va falloir essayer de faire comme pour le 2e passage mais sans les erreurs ! Mais je ne suis pas dans le bon rythme. Pas de frayeurs, mais un pilotage trop propre pour améliorer. Temps 8'01''. la fatigue commence a se faire sentir (il est 21h et je suis levé depuis 4h du mat).

ES 9(St Jean Soleymieux – Estivareilles – 19,2 km) : Il fait nuit. Il est clair que l'objectif est de finir le rallye donc on va rouler tranquille. Temps 14'28'' (quand je vous disais que j'ai roulé pépére!)

Retour à Andrézieux ; objectif atteint ! Mais que c'est bon de finir un rallye entièrement sur le sec et sans problème mécanique !!! CONTENT !

Le président heureux

Rallye du bassin annonéen 2018

Nous sommes vraiment déçu et en même temps désolé pour tous ceux qui souhaitaient nous voir au Rallye d'Annonay, mais la mécanique en a décidé autrement... Le cardan gauche a cédé au départ de l'ES1 donc nous avons du abandonner au bout d'un mètre de spéciale. Il nous faut maintenant partir sérieusement à la chasse aux sponsors pour remplacer toutes les pièces d'usure afin de pouvoir faire un rallye sans être obligé d'abandonner pour des pièces qui cassent... A bientôt sur les routes.

Le président très déçu

Rallye du pays du Gier 2018

Vérifications : Nous nous présentons dans la file d'attente avec l'arrivée de la pluie. Le changement de pneus devient indispensable. Tout est OK pour la voiture, direction le parc fermé.

Nous avons récupéré les pneus retaillés par Claude (Reverchon Sport) qu'il faudra monter lors de la première assistance.

1ère assistance de 20 mn : Jérôme et Walibi se débrouille comme des professionnels puisque malgré 2 goujons récalcitrants, ils arrivent à changer les 4 pneus, pile dans le temps imparti. Florent pointe à la limite de la minute impartie !!! Ouf, c'était chaud !

 

ES1 : Nous nous présentons au départ de la première spéciale du rallye à 20h53. Mais la course est neutralisée suite à 5 sorties de route, Nous devons attendre que les dépanneuses évacuent les voitures. Départ réel donc à 22h45. Il pleut de plus en plus et la buée est de plus en plus importante sur le pare brise, ce n'est donc pas génial comme conditions puisqu'en plus, il fait nuit. Nous partons donc prudemment mais au 3e virage, pourtant à faible allure la voiture part en tête à queue, heureusement sans bobo. Ça glisse beaucoup, beaucoup, beaucoup... Nous voyons de moins en moins bien la route et le tracker (géolocalisation) nous fait des interférences avec la radio. Cela devient de pire en pire au fil des kilomètres puisque des fois je cherche la route et j'entends de moins en moins bien Florent. Bref, nous arrivons enfin au bout de la spéciale sans sortir (un miracle!) avec une frustration extrême puisque nous n'avons pris aucun plaisir. Le temps : 22mn43s (je crois bien que l'on a été plus vite lors des reconnaissances...). Une bonne nouvelle cependant à l'arrivée : la 2ème spéciale est annulée. Retour direct au parc fermé.

Fin de la journée

2e jour : Sortie de parc à 10h52. Direction l'assistance de 30 mn.

En chemin, nous croisons Claude (Reverchon Sport) qui nous conseille de permuter les pneus (avant/arrières) afin d'améliorer le comportement de la voiture sur le mouillé puisqu'il pleut toujours.

Assistance : 30 mn

Du boulot pour Jéjé et David mais avec quand même 10 mn de plus que la veille pour changer les 4 roues et ravitailler en essence! Nous repartons donc cette fois largement dans les temps mais 2 goujons ont 'foirés' (avant droit et arrière gauche), nous roulons donc avec 2 roues comportant seulement 3 écrous de serrés. Nous inversons aussi nos casques puisque Florent m'entendait apparemment mieux que moi avec le sien.

ES 3 : La route étant encore très humide et très piégeuse (beaucoup de graviers), nous décidons de partir prudemment. Pas grand chose à dire sur la spéciale, à un détail près : il fait jour !!! Nous voyons donc la route (c'est quand même « vachement » mieux!!!). La radio fait encore des siennes puisque je n'entends Florent que dans l'oreille droite. Temps 19mn27s (soit plus de 3 mn de moins qu'au 1er passage de nuit).

ES 4 : Il pleut toujours mais je maîtrise mieux le comportement de la voiture qui quand elle glisse, glisse des 4 roues. La radio décide de se mettre en gréve, Florent va devoir crier les notes (prévoir pastilles pour la voix à l'assistance!!!). Un peu plus d'attaque quand même, une épingle au câble et le passage de la bosse de Chuyer au ralenti (à cause de drapeaux jaunes suite à la sortie d'une 206 après la bosse). Une fin de spéciale assez rapide avec un temps de 18mn43s satisfaisant. Nous avons pris un peu de plaisir.

ES 5: Toujours pas de radio !!! Et il y a de la neige sur le bord de la route au collet de Doizieux. Nous prenons confiance malgré une route toujours très humide et encore un peu plus de plaisir. Je ne prends pas de risque et malgré une petite frayeur du à 4 spectateurs inconscients en sortie de virage dans un hameau sur la route, pas de problème à signaler. Temps honorable : 12mn52s. Retour au parc fermé pour 2h environ de regroupement.

Nous en profitons pour nous restaurer.

Dernière assistance de 30 mn : Enfin une assistance sans stress ! Contrôle de la pression des pneus et des niveaux, ravitaillement en essence et nettoyage du pare brise.

ES 6 : Nous prenons la décision de rester très prudents (définitivement plus de radio) car la route reste humide malgré qu'il ne pleut plus mais surtout très piégeuse à cause de présence de nombreux graviers . Temps 18mn29s soit près d'une minute de moins que le passage précédent et 4mn de moins que la veille (énorme!!!).

ES 7: Après avoir signés quelques autographes (non, je déconne!!!) . Nous avons eu la chance d'avoir des spectateurs venus nous dire bonjour au départ de la spéciale (des passionnés de Rallye de Chavanay que l'on connaît). Nous avons choisis d'envoyer un maximum dans celle là. La route s’asséchant, la voiture accroche de mieux en mieux le bitume. Plusieurs beaux passages, câble aux épingles et superbe appel/contre appel, nous prenons beaucoup plus de plaisir. Nous sommes partis pour faire un temps « canon ». Seulement arrivée à la bosse, premier drapeaux jaunes et 2km plus loin arrêt de la spéciale à cause d'une voiture en feu . L'équipage est sain et sauf (c'est ce qui compte). La spéciale est neutralisée et après 1h d'attente, nous rejoignons le départ de la dernière. Un temps forfaitaire de 18mn52s nous est attribué.

ES 8 : C'est dans une ambiance très sympathique (avec les autres équipages) malgré le froid et le brouillard que nous attendons que la direction de course décide de nous faire partir dans la dernière spéciale du rallye. La nuit tombe et il paraît évident que nous n'allons pas nous privés de réaliser notre seul objectif : relier l'arrivée. Pas de risque. Quelques câbles pour s'amuser et nous retrouvons le parc fermé de St Chamond, très heureux d'avoir enfin fini un rallye avec la Clio. Temps 15mn04s.

Voilà un week-end de rallye qui finit bien malgré quelques petits soucis (à ce sujet Florent a la voix un peu cassée pour avoir crié les notes pendant 5 spéciales!!!). Mais surtout très contents d'avoir fini.

Le Président

<< Nouvelle image avec texte >>

Collines ardéchoises 2016

Le résumé de notre présence est malheureusement assez court. Un problème de taille nous tombe dessus au départ de la première spéciale (Champis - St Sylvestre 7,7 km) puisque le démarreur lâche au moment ou je dois me présenter sur la ligne de départ. Impossible de partir sans l'aide des autres concurrents et d'un commissaire qui nous poussent afin qu'on puisse partir. Florent a bien failli ne pas avoir son baptême de course ce samedi ! Nous finissons par prendre le départ avec 5 mn de retard et une bonne dose de stress !!! La première partie de l'ES se passe bien, je roule normal pour chauffer les pneus et les freins mais surtout pour voir si Florent se sent bien. Au bout de 3 km, je hausse un peu le ton. La voiture se comporte bien et les pneus tendres à l'avant accroche très bien. Je monte encore un cran dans l'attaque. Florent me donne toujours bien les notes (pas d'hésitation). Nous finissons assez satisfait notre spéciale. Cependant je sens une vibration anormale dans le volant. Nous arrivons malgré tout au départ de l'ES2 (St Sylvestre - Plats 4,8 km) . Je cale (mais quel c** !). Un commissaire nous interdit de nous faire pousser donc Florent descend pour pousser tout seul. La voiture finit par démarrer (et hop encore du retard au départ de l'ES2 !). Je décide de ne pas attaquer (les vibrations ne s'arrangent pas). Arrivée au parc fermé à Plats (sans jeu de mots !!!). L'orage décide de s'inviter à la fête. Les vibrations viennent des boulons de l'élargisseur. Compte tenu de cette accumulation de points négatifs que nous ne pouvons pas réparer au parc fermé, nous décidons d'en rester là pour ne pas risquer d'endommager la voiture. En effet, l'assistance se trouve à plus de 30 km sur une route défoncée. Nous avons quand même bien "kiffé" dans l'ES1. Et la réaction de Florent au bout des 7,7 km de l'ES1 a été :"C'est trop bon !" Le bilan est donc mitigé mais malgré tout positif : la voiture est intacte et nous avons pris beaucoup de plaisir pour notre première association en rallye. Nous attendons maintenant avec impatience notre prochain rallye ! Nous vous tiendrons au courant dès que le programme sera établi. A très bientôt !!!

 

Le président

Annonay 2016

La voiture se trouve exposée dès vendredi soir au parc.

Les vérifications administratives et techniques ont lieu samedi matin. Tout ce passe bien et je pose la voiture au parc fermé. Rendez-vous à 14h52 pour la sortie. Je passe le podium de départ et je répond à un petit interview. Arrive le premier CH (contrôle horaire pour les non-initiés !). Et là, la voiture cale... Le bouton de contact est HS mais rien pour le démonter. Je parviens à défaire la console avec un fusible (et oui, j'étais fan de Mc Gyver dans ma jeunesse!) et je connecte les fils ensembles du + contact. Nous pouvons enfin redémarrer. Bilan 10mn de perdu que l'on va rattraper pendant le parcours de liaison pour aller à Lalouvesc. Assistance de 20mn : c'est court !!! voir même très court car il faut changer les pneus (compte tenu des prévisions météo, nous ne savions pas si la pluie allait tomber). Pas le temps de régler le problème du bouton de contact et plus embêtant pas de roue de secours à cause d'un pneu récalcitrant (impossible de le monter sur la jante). Nous ferons donc le premier tour sans roue de secours!

ES 1 (épreuve spéciale chronométrée n°1 pour les non-initiés !!!) Col du Buisson1 (15,2km): Une commissaire me fait remarquer que j'ai juste oublié de mettre ma cagoule avant le départ....Grosse dose de stress supplémentaire car il faut enlever casque + hans (je n'ai pas connu cela en 1998!!!) et tout remettre avant de s'avancer pour le départ (et tout ça en moins d'une minute!!!). Nous sommes donc tout juste prêt à temps pour le départ. Enfin, ça va partir bientôt. Je peux lâcher les chevaux ! Nouveau soucis : la radio ne fonctionne pas, je n'entends pas Thibaud. Il se met donc en mode hurleur de note (mais c'est pas génial). Je dois en plus garder l’œil sur l température d'eau (joint de culasse oblige). Sinon, en plus, je découvre la voiture donc à l'arrivée pas de miracle temps assez médiocre...

ES2(St Pierre sur Doux1 – 19,1km) : La voiture n'a pas chauffée dans l'ES1, nous avons récupérer la radio donc je vais attaquer un peu. Dans un virage mon câble de radio se débranche dans un virage en compression...Je perds donc de nouveau les notes de pendant 3 km car Thibaud arrive à le rebrancher !!! La spéciale devient un vrai champ de mine, des cailloux de la taille d'un pavé jonche la route sur la moitié de l'ES. Je prie pour ne pas avoir de crevaison car je suis sans roue de secours...Et puis arrive la 1ere épingle : câble ou pas câble ? Ce sera câble !!! Mais mon inexpérience de l'auto entraîne un magnifique tête à queue (vidéo à l'appui!!!). Une bonne 10zaine de secondes de perdu. Puis arrive la partie la plus étroite de la spéciale avec un épingle à droite avec un câblage obligatoire qui se passe bien (enfin Thibaud a vu la botte de paille de très près!!!). La fin se passe bien et la température reste normale.

Regroupement 1h30' et assistance de 30'

Le stress est quasiment totalement évacué. On récupère la roue de secours.

ES3 (Col du Buisson2 - 15,2km) : Nous arrivons au départ et par rapport au 1er passage, j'ai des notes !!! Pas grand chose à signaler. Temps moyen à l'arrivée mais amélioré de 19s.

ES4 (St Pierre sur Doux2 – 19,1km) : Dernière spéciale de la journée mais de nuit. Attaque modérée, je me suis fait quelques petites chaleurs, les 2 épingles au câble se sont bien passées. Je me suis mis 2 à 3 fois en léger travers plus ou moins bien maîtrisés avec quand même un magnifique tête à queue sans dégâts mais avec 15s de perdues. Temps pas terrible (la nuit tous les virages sont gris !!!).

Retour au parc fermé avec un bilan assez positif puisque la voiture n'a pas chauffé et n'a pas de bobos.

71e au scratch pour 106 partants.

2eme Jour

Départ du parc : petit contrôle du coupe-circuit par un commissaire et surprise il ne coupe pas le moteur.

Assistance 30mn : On retaille les pneus parce qu'il pleut ! Impossible de réparer le coupe-circuit (trop long) et on s'aperçoit que j'ai perdu la sortie latérale du pot d'échappement.

ES5 (la Cance – 13km) : Départ retardé à cause d'un problème avec un spectateur. Mes sensations sont mitigées. La course sous la pluie...Je ne veux pas abîmer la voiture. Malgré tout, je tape quelque chose à l'avant droit en fin de spéciale. Bilan assez bonne prise en main de la voiture en condition humide.

ES6 (col du Fayet – 11,3km) : Je connais un peu plus la spéciale donc j'envoie un peu plus que dans la Cance. Quelques figures imprévues maîtrisées et d'autres un peu moins comme dans l'épingle de Félines ! La remontée du col se passe bien mais le bruit de la voiture a changé. Pas de perte de puissance mais un niveau sonore augmenté.

Assistance 30mn : Le fameux bruit se révèle être plus embêtant que prévu (échappement déconnecté au niveau du collecteur) et la rencontre probable avec un caillou dans la Cance semble avoir endommagé légèrement l'avant droit (il y a du jeu sur la roue). A cela s'ajoute la conséquence du bricolage du départ (bidouillage de l'interrupteur de contact qui apparemment ne permet pour au coupe-circuit de jouer son rôle, ce qui doit normalement occasionner une mise hors course). Après mure réflexion et en accord avec toute l'équipe, Nous décidons d'en rester là ? SNIF, je ne verrai pas le podium d'arrivée !

Classement avant abandon 63e au scratch. Pas trop mal !

Rendez-vous à Mauves Plats !


 

Le président


 


 

 

 

 

Le rallye, c'est notre passion !

Retrouvez dès à présent sur notre site Web toute l'actualité de notre association.

Nombre de visites

Comment nous joindre

Eric : 06 87 75 17 77
Laurence : 06 26 64 06 44

eric.vincent2@bbox.fr

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Eric Sport Passion